Jeu vidéo / Redout

Date de sortie
Développeur
34BigThings srl
Modes de jeu
Type de jeu
-
Thème du jeu
Course
Image de Redout

Redout : un nouveau contenu payant

4BigThings srl a mis en ligne un nouveau DLC payant pour Redout. Le Back to Earth Pack propose pour 9,99€ (actuellement en promo à 8,99€) deux nouveaux environnements avec cinq tracés chacun. On retrouve également vingt-cinq nouveaux événements pour le mode carrière ainsi que quelques éléments de customisation. Le studio en profite pour patcher son jeu en corrigeant et en améliorant divers petites choses.

Le bon point est que pour y jouer, il suffit seulement que la personne qui héberge la partie en multijoueurs le possède. Comme pour leurs autres DLC.

Pour rappel, il s’agit d’un excellent jeu de courses futuristes qui se définit lui même comme un hommage aux anciens monstres de course tels que F-Zero, WipeOut, Rollcage et POD. Il est conçu pour être une expérience de conduite sans compromis, rapide, robuste et satisfaisante, trempé dans ce vertige qui se tient au cœur du genre de course arcade.

La présentation officielle de ces deux environnements :

– Sequoia, qui abrite les plus vieux arbres de la Terre et se situe dans l’ancienne province d’Alberta, au Canada. Une importante colonie humaine s’est établie ici, et a su se maintenir coupée du monde pendant presque 400 ans. La plupart de ces survivants ont des ancêtres navajos, et le deuxième groupe le plus important était une brigade de soldats écossais.

– Rotorua, une région désertique de Nouvelle-Zélande, sur Terre. Elle est tristement célèbre pour le ratage de l’Expédition Titan III, qui a vu le crash d’un colossal vaisseau Colonisateur de classe IV à cause d’une manœuvre d’élan gravitationnel ratée. La région déborde d’activité géothermique et présente un étrange groupe de roches flottantes dû à la gravité bien plus faible que sur le reste de la planète.

En vidéo (non officielle), voici un des nouveaux environnements en démonstration, le Sequoia en mode Boss (comprenant donc l’ensemble des tracés).