Test de Watch_Dogs 2

Par le
Image de Watch_Dogs 2
Date de sortie
Développeur
Ubisoft Montreal
Éditeur
Ubisoft

Après avoir fait longtemps parler de lui, Ubisoft fait revenir Watch_Dogs sur le devant de la scène avec un second opus. Le premier du nom avait été mal reçu par les joueurs notamment à cause de son downgrade graphique. Du coup, cette suite saura t’elle ranimer les joueurs en faisant mieux que son prédécesseur ?

Nouvelle ville, nouveau départ

Image de Watch_Dogs 2
Le #swag 2.0

Watch_Dogs m’avait laissé, comme on dit, un goût plutôt amer… Tout du long du jeu, on a plus l’impression de jouer à un reboot qu’à une suite tant on fait table rase sur Chicago et Aiden Pierce. En effet, ils passent totalement à la trappe. Nous sommes à Los Angeles et interprétons Marcus Holloway, un jeune hacker qui s’est fait désigné comme étant potentiellement dangereux par ctOS 2.0. C’est alors qu’il décide de rejoindre l’organisation DESDEC afin de combattre Blume, l’entreprise conceptrice de ctOS.

Pour ce qui est du scénario, celui-ci est moins vide que son prédécesseur, mais reste toutefois ultra basique… Par contre, un bon point pour les personnages caricaturaux qui se trouvent être très attachant et feront sourire plus d’une personne, si celle-ci comprend les références… L’histoire principale saura vous tenir en haleine une bonne vingtaine d’heures tout de même.

sudo make me a sandwich

Image de Watch_Dogs 2
Le même style de puzzle pour quasiment chaque mission principale…
Le syndrôme Ubisoft.

Le jeu se veut moins sérieux que son grand frère et ce n’est pas un mal. Par exemple, l’xp est remplacée par les followers, on sent un réel travail d’Ubisoft sur l’univers avec San Francisco recouverte d’un mélange entre le street-art et de la culture populaire, qui fait réellement plaisir et sourire. On retrouve aussi des références au monde actuel avec les entreprises. Malgré cela, nous sommes très loin d’un scénario totalement what the fuck à la Saint Rows ou d’un scénario ultra élaboré façon GTA.

Il est toutefois triste de constater qu’à nouveau toutes les missions principales se ressemblent énormément. Dans la majorité des cas, il vous faudra vous infiltrer afin de hacker en résolvant un système comme vous pouvez voir dans la capture ci-dessus.
Les missions secondaires et choses à collectionner sauront vous occuper de nombreuses heures mais sont, elles aussi, très vite lassantes (prise de photos, chauffeur à la Uber).
Malgré tout ça le monde alternatif que nous offre Ubisoft semble vide et ennuyeux bien que la réalisation soit étonnante.
Pour parvenir à votre fin vous pourrez, utiliser les hacks de base qu’on avait déjà dans Watch_Dogs. Malgré quelques nouveaux hacks, le concept reste le même, interagir avec les éléments du décor afin de distraire, endormir ou tuer vos ennemis. En parlant des ennemis, l’IA est très mal équilibrée et semble totalement dans les choux parfois.

Hitman 2.0-alpha

Image de Watch_Dogs 2
Auto-promo discrète…

Chaque mission peut-être approchée de deux façons différentes, en attaquant directement l’ennemi avec l’arsenal qui nous est proposé ou bien de manière plus discrète. C’est de cette manière que j’ai d’ailleurs effectué la quasi-totalité des missions étant donné que je trouve les gunsfights très mous et sans saveur… On pourrait même se demander pourquoi Ubisoft continue de proposer les armes tandis qu’il est plus agréable de faire les missions de façon furtive à l’aide de notre robot et du drone. Mais dans ce cas, il manque une chose très importante, la possibilité de cacher un corps.
Par contre pour ce qui est de la conduite, gros point noir de l’épisode précédent, une légère amélioration mais ce n’est toujours pas ça.

Un coup de ctOS

Image de Watch_Dogs 2
J’y vois double ou c’est la même chose dans un univers plus travaillé ?

Alors vous parler du mode en ligne va être compliqué car il semblerait que les joueurs aient déjà quitté les serveurs pour les missions coop où j’ai jamais trouvé quelqu’un pour jouer avec moi… Et le mode PvP est très… anecdotique. En effet, un message nous prévient que nous sommes en train de nous faire hacker et il nous faut alors aller trouver l’autre joueur et le tuer. Au bout du 4ème hack on commence rapidement à en avoir marre.

Image de Watch_Dogs 2
Nyan Cat powah !!!

Pour conclure, Watch_Dogs 2 ne réinvente pas la roue, mais l’améliore. C’est dommage de faire autant l’impasse sur son prédécesseur, mais c’est clair que le premier aurait dû être ce Watch_Dogs 2. Ubisoft n’a pas fait énormément de communication par rapport au précédent opus et c’est dommage car malgré encore de nombreux défauts nous avons là un jeu intéressant qui fera plaisir à de nombreuses personnes par son univers travaillé bien à lui.

Pourquoi l’acheter ?
  • Reboot
  • Univers
  • Personnages et références
  • Graphsimes et couleurs
  • Infiltration
Pourquoi l’oublier ?
  • Répétitif
  • Monde ouvert sans vie
  • Gunsfights et conduite