Jeu vidéo / Mortal Kombat 1

Date de sortie
Moteur
-
Modes de jeu
Type de jeu
Combat
Thème du jeu
Arts martiaux
Image de Mortal Kombat 1

Test de Mortal Kombat 1

Mortal Kombat 1 est le nouvel opus de la célèbre saga des jeux de combat. C’est toujours développé par NetherRealm studios et édité par Warner Interactive. On nous promet que ce nouvel épisode va être explosif. Est-ce que ce titre parvient à combler les fans et les amateurs de jeux de baston ? Éléments d’explication et verdict ci-dessous.

Mortal Kombat 1

Présentant un univers Mortal Kombat réinventé, Mortal Kombat 1 se déroule dans une nouvelle sphère temporelle crée par le dieu du feu Liu Kang.

C’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir nos héros et nos méchants emblématiques comme on ne les a jamais vus auparavant.

L’histoire (le mode campagne) constitue, en fait, un long film tout en cinématique entrecoupé de quelques séquences de bastons lors desquelles nous reprenons la main. Il y a aussi trois petites phases de QTE afin de voir si on est attentif.

Cette longue histoire est quelque chose de commun à la franchise depuis son reboot dans les années 2010. Et cet épisode ne déroge pas à la règle.

À la base, j’en suis rarement friand pour un jeu de combat. Disons, que ce n’est pas l’élément qui me fera acheter ou non le titre. Mais, j’ai apprécié cette histoire. La narration est bien construite. Cela se laisse suivre agréablement. C’est dynamique avec des affrontements récurrents et de nombreux rebondissements. L’univers est plaisant et intéressant. On bénéficie également d’une bonne présentation des divers personnages et de leurs vécus.

Bref, une bonne surprise en ce qui me concerne.

Du contenu à gogo

Le jeu propose évidemment un mode joueur contre joueur soit en local ou en ligne. Et on peut, bien sûr, affronter seul l’IA en solo.

Le casting est constitué d’une palette d’anciens et de nouveaux kombattans : Liu Kang, Scorpion, Sub-Zero, Raiden, Kung Lao, Kitana, Mileena, Nitara, Shang Tsung, Johnny Cage, Kenshi, Smoke, Rain Li Mei, Tanya, Baraka, Geras, Reptile, Ashrah, Havik, Général Shao, Sindel et Reiko.

Il y a plusieurs didacticiels afin de s’exercer sur toutes les spécificités du jeu. Mention spéciale pour le tutoriel sur les Fatalités (qui sont bien plus courtes et donc plus simples à mémoriser) qui nous montre la zone exacte dans laquelle lancer notre kombo.

On retrouve le mode « Tours ». Ce n’est pas nouveau dans la franchise. Et l’on doit affronter plusieurs adversaires à la suite selon le niveau de difficulté de ladite tour. C’est toujours efficace.

La nouveauté réside dans le mode Invasion. Cela se déroule sur des cartes du monde semblables à celles d’un jeu de société. Elles sont situées à divers endroits iconiques de la franchise. La vue, lorsque l’on se déplace, est en 3D top-down.

On sera confronté à diverses batailles dans lesquelles on gagnera des points d’expérience, des objets à équiper, de la monnaie du jeu et des objets clés pour nous aider à progresser dans ce mode qui propose une carte interactive peuplée de centaines d’étapes.

Si vous êtes un fan de Mortal Kombat, cela peut ressembler à quelque chose comme Towers ou Krypt combinés en un seul mode. Les rencontres avec les ennemis bénéficient d’éléments aléatoires comme des boules de feu, des pièges, des lames de scies, etc. Cela diversifie bien l’ensemble et notre chemin, et également parsemé de mini-jeux.

Le principe de base implique que des factions ennemies lancent des attaques contre différents royaumes dans Mortal Kombat 1. En essayant de repousser ces invasions, on évolue et on gagne des niveaux d’expérience en progressant à travers des défis de plus en plus complexes.

Cela reprend divers succès des anciens Mortal Kombat. Cela ressemble à un musée de contenu pour les fans de longue date de la série. Pour les nouveaux arrivants, cela permet d’en apprendre plus sur l’univers.

Mais c’est également un excellent mode afin d’expérimenter différents personnages et les différents Kaméos (je vais y revenir). Les matchs didactiques permettent également d’apprendre comment bloquer efficacement, comment punir divers mouvements spécifiques, etc.

C’est un moyen plaisant d’apprendre et d’expérimenter les différentes bases du combat.

Cela suit un calendrier saisonnier thématique de six semaines. Chaque mise à jour devrait inaugurer de nouveaux royaumes remplis de nœuds supplémentaires. Les crédits saisonniers ne peuvent être récoltés que dans le jeu. Et on peut les échanger contre des éléments cosmétiques.

Un ajout sympathique qui offre du contenu supplémentaire de qualité. Et qui devrait se renouveler durablement grâce au système saisonnier.

Avec sa campagne et ses différents modes bien maîtrisés, Mortal Kombat 1 dispose donc d’un contenu très important qui vous tiendra en haleine de très nombreuses heures si vous adhérez au gameplay et au concept.

Une tuerie visuelle

Mortal Kombat 1 est le plus beau jeu de combat qu’il m’ait été donné de voir. On en prend plein les yeux (et les gencives).

Les environnements des divers stages se renouvellent bien. On bénéficie d’arènes avec de jolis décors qui fourmillent de détails. Les textures sont très fines et très bien détaillées.

Les effets de lumières sont saisissants. Mais le plus impressionnant reste le rendu des différents effets visuels. J’ai écarquillé les yeux, par moments, lors de mes premiers combats lorsque mes adversaires déployés des combos débordants d’effets spectaculaires comme le feu, la glace, etc. Ma Zette cela Pète !

C’est impressionnant techniquement et artistiquement. C’est très fluide et très dynamique. On appréciera aussi la qualité des animations très détaillées qui parachève de nous foutre une claque visuelle comme jamais.

Le sang et l’ultra violence apparaissent surtout lors de séquences comme les Fatal Blow et les mises à morts iconiques de la franchise que sont les Fatalities et les Brutalities.

Les différentes cinématiques de la campagne sont également de bonne qualité. Avec des animations faciales convaincantes.

Un sans-faute qui est également prolongé par une bonne ambiance sonore. Le doublage en français est réussi. On peut choisir d’autres langages selon les envies.

Les bruitages sont efficaces et rendent bien la violence de ces combats brutaux. Ce qui permet de bien nous immerger dans cet univers poétique. Enfin, les musiques accompagnent agréablement le tout.

La technique suit. Je n’ai rencontré aucun bugs durant toutes mes différentes sessions de jeu. Le titre est bien optimisé, car il n’y a pas besoin d’avoir une bécane dernier cri afin de pousser toutes les options à fond. Cela devrait tourner correctement sur de nombreuses configurations. La fluidité est là, sans chutes de framerates, notamment grâce à l’incorporation de technologies comme la gestion du Dlss et du Fsr.

C’est impressionnant visuellement et techniquement avec une direction artistique de haute voilée. C’est vraiment un sans-faute pour moi sur ces différents points.

Un vrai bon jeu de Kombat

Mortal Kombat 11 était déjà un très bon jeu de combat pour moi. Ce nouvel opus va encore un peu plus loin. Même si cela ne constitue pas une révolution.

La baston est peaufinée plus que chamboulée. Le jeu reste dynamique et précis. Les coups s’enchaînent facilement et rapidement. On a toujours quatre touches pour les attaques (deux pour les mains et deux pour les pieds) comme les Tekken.

Le rythme permet de mettre l’accent sur un positionnement soigneux avec des attaques précises plutôt que sur la vitesse d’exécution. Chaque personnage possède encore des coups normaux et spéciaux. C’est particulièrement bien adapté et bien pensé. Il n’y a pas, par exemple, de variations généralistes copié-collé. Chaque combattant a vraiment des variations propres.

On n’utilise plus d’éléments du décor pour frapper notre adversaire avec eux.

On bénéficie toujours d’une prise. On pourra également utiliser une touche supplémentaire (RT de base) afin de faire plus de dégât avec une attaque. C’est une bonne idée. À la fin de notre enchaînement de coups, on devra appuyer simultanément sur la dernière touche et sur RT afin d’infliger plus de dommage. Évidemment, on a des jauges qui se remplissent et on ne peut pas le faire continuellement.

Enfin, il y a toujours les Fatals Blow comme les derniers opus de la franchise (ou Injustice 2). Cette action spectaculaire et sanglante peut renverser le cours d’une manche.

On est donc sûr des affrontements connus, mais je trouve que cela est plus peaufiné. On peut, par exemple, absolument tout contrer. Il faut évidemment bien connaître le combo que notre adversaire lance et le contrer dans le bon timing.

L’ajout de Mortal Kombat 1 réside dans le système de Kaméo. Une excellente idée ! Il s’agit d’une liste de personnages de soutien issus de plus de 30 ans d’histoire de Mortal Kombat. On retrouve des personnages jouables dans cet opus, mais pas que : Scorpion, Sub-Zero, Sonya Blade, Kano, Goro, Kung Lao, Stryker, Jackson « Jax » Briggs, Cyrax, Sektor, Frost, Darrius, Sareena, Motaro et Shujinko.

Ces kombattants Kameo peuvent prendre l’avantage dans chaque kombat grâce à un arsenal de coups spéciaux offensifs et défensifs avec aussi des projections uniques. On choisit donc au début du combat notre personnage et son Kaméo.

Comprenons-nous bien, ce ne sont pas deux combattants que l’on va interchanger durant le combat. Nous n’avons qu’un seul personnage, plus un autre de soutien qui viendra effectuer quelques coups supplémentaires en même temps que nous. Ce n’est pas infini, il y a une jauge qui se remplit.

On lancera notre Kaméo comme une attaque supplémentaire avec un bouton prédéfini. Mais on peut également (vous pensez bien) effectuer de petits combos de touches avec lui. Certains sont spécialisés dans le corps à corps, d’autres sur une attaque à distance.

Défensivement, ils peuvent surgir (si on appuie au bon moment forcément) afin de casser l’attaque de notre adversaire. Ils apparaissent également lors des cinématiques de Fatal Blows et de Fatalities (selon les cas).

J’apprécie vraiment ce système, cela ajoute encore plus de combinaisons possibles, mais également un aspect spectaculaire à l’écran. Après, certains sont un peu plus fort que d’autres et on affronte donc en ligne toujours un peu les mêmes.

Tous ces changements amènent une réelle profondeur au titre. C’est plus tactique, cela récompense davantage le jeu posé et raisonné. Ils permettent plus de possibilité pour s’adapter en temps réel à l’adversaire et ainsi répondre au challenge proposé. Les combats deviennent très stratégiques par moment. On a tout simplement droit à un excellent jeu de combat.

Si on ajoute à cela le fait que tous les personnages ont un style de combat dédié. Cela vous donne un aperçu de la grosse courbe d’apprentissage et de progression que propose Mortal Kombat 1. Il vous faudra, en effet, de nombreuses heures avant de bien maîtriser plusieurs personnages ainsi que leurs Kaméos.

C’est toujours aussi plaisant et sanglant. Il y a une excellente fluidité et de nombreux coups spectaculaires. Le gameplay devrait plaire au plus grand nombre, que cela soit les adeptes du genre ou bien les joueurs plus occasionnels.

Mais quelle belle réussite que ce Mortal Kombat 1. J’ai joué au vrai numéro 1 en son temps, à la majorité des autres titres également. Surtout ceux depuis le reboot en 2011 et je dois dire que ce nouvel opus est mon préféré.

Tout d’abord, grâce à son système de combat qui en fait un vrai bon jeu de baston maintenant. Il n’y a pas eu de révolution, mais tous les petits changements sont bénéfiques selon moi.

La grosse nouveauté, les Kaméos, est bien utilisée et cela dynamise encore plus les affrontements.

Graphiquement, je n’ai jamais vu de jeu de baston aussi beau. C’est très spectaculaire, avec des animations très fluides et des effets visuels du plus bel effet.

Enfin, Mortal Kombat 1 propose un contenu Kolossal. Et le mode Invasion, le nouveau venu parmi un panel déjà fourni, est très plaisant à jouer.

Bref, si vous aimez la franchise ou les jeux du même genre, nous ne pouvons que vous conseiller ce nouvel opus qui devrait plaire au plus grand nombre.

Pourquoi l’acheter ?
  • Une claque visuelle
  • Qualité des animations
  • Campagne intéressante
  • Le nouveau mode Invasion
  • Contenu Kolossal
  • Des combattants aux styles variés
  • Un gameplay peaufiné et très bien maitrisé
  • Le nouveau système Kaméo
  • Courbe de progression et d'apprentissage importante
  • Des combats fluides, dynamiques et spectaculaires
  • Tout ce sang
Pourquoi l’oublier ?
  • Je cherche, je reviens si je trouve.