Studio / THQ Nordic
Date de création
Pays
Autriche

THQ Nordic se paye Koch Media (Metro Exodus, Homefront…)

L’éditeur autrichien THQ Nordic, anciennement Nordic Games, ne se sent pas très bien lorsqu’il ne rachète pas de studios tous les deux ou trois ans, pour la nouvelle année, il anticipe et décide de s’offrir Koch Media pour la bagatelle de 121 millions d’euros.

Nordic Games avait commencé par JoWood et Dreamcatcher Interactive en 2011 (Arx Fatalis, Painkiller… et aussi un paquet de mauvais jeux). Puis en 2013 c’est au tour de THQ (Darksiders, Mx vs ATV…), en pleine tourmente à l’époque. Puis vient la crise de boulimie : Atari (Desperados), DTP Entertainment (Black Mirror), BitComposer (Jagged Alliance), Digital Reality (Sine Mora), NovaLogic (Delta Force)…

En 2016, l’éditeur rachète aussi les droits sur la marque THQ et est désormais estampillé : THQ Nordic.

Image de Metro Exodus
Metro Exodus : c’est beauuuu

Avec Koch Media, c’est surtout le label d’édition Deep Silver qui se retrouve dans les griffes des autrichiens avec derrière des jeux vidéo comme Saints Row, Dead Island, Homefront et Metro dont le prochain opus est prévu pour cette année. L’occasion de relancer quelques vieilles licences qui ont, je n’en doute pas, rappelé de bons souvenirs à certains par leur simple citation. Mais gageons aussi qu’ils prendront le temps d’en améliorer d’autres, *touss* *touss*.